This post is also available in: itItaliano (Italien) enEnglish (Anglais) esEspañol (Espagnol)

Bonjour! Je m’appelle Andrea, Andrea Polidoro, et je suis un « walk blogger »! Bref, je suis quelqu’un qui écris avec ses pieds!
Je suis né à Milan, en Italie, une de ces froides matinées de janvier, en 1970. J’habitais tout proche de la rue Gluck, là où avait habité le fameux chanteur Adriano Celentano. Grandi dans ce milieu de périphérie milanaise, j’ai toujours pensé que cette métropole lombarde, était tout ce que de plus beau existait au monde. Puis un jour, j’ai préparé mon sac à dos et je suis parti, et depuis lors, ma vie a changée!

Dans un tortueux et passionnant parcours personnel qui m’a amené à travers plusieurs parties d’Europe et d’Italie, en passant par le Sahara algérien et l’Amérique Centrale, j’ai rencontré un nombre incroyable de personnes, j’ai pu comprendre plein de choses de la vie (au moins, il me semble) et bâtir une forte amitié avec moi même.
Dans ma vie, j’ai été en chemin dans le monde, et le monde m’a ramené au pas de la Vie!

J’ai un diplôme de comptable, que je n’ai jamais utilisé. J’ai travaillé en tant que éducateur, steward, ouvrier agricole, magasinier, peintre en bâtiment, opérateur social, infirmier, et comme fleuron de mon curriculum vitae, j’ai été même un frère chez une toute petite congrégation religieuse (les Petits Frères de Charles De Foucauld). Oui, l’un de ces frères qui vivent au milieu des gens et qui gagnent leur vie en travaillant comme tout le monde. Ils posent leur tente dans les quartiers difficiles, les pays pauvres, les réalités complexes.
Dans ma vie j’ai fait tellement de choses que la flexibilité c’est mon pain, et dans un monde précaire je me sens à l’aise.

J’aime la musique. Guitariste par erreur, j’ai petit à petit compris que le véritable amour c’est pour la guitare basse. Je compose des chansons tristes au piano, je joue des rythmes élémentaires à la batterie, et je me casse les poumons en essayant de faire sortir quelques choses qui rassemble à de la musique avec la trompette.
Je suis passionné de photographie, et finalement je viens d’acheter mon premier appareil photo de ma vie! Bref, je suis attiré par tout ce qui est expression artistique!
Puis, bien sûr, j’ai une mer de qualités et beaucoup de défauts cachés comme des récifs contre lesquelles je risque de cogner. Comme tous!

À partir du 1er janvier 2017, j’ai laissé mon travail d’infirmier, un contrat sûr et définitif, pour ouvrir ce blog où l’on parle du chemin. Un véritable saut dans le vide, et après les inévitables vertiges au moment du choix, je me suis senti envahi par une désarmante sérénité, celle que ressent celui qui sait d’avoir fait le juste choix.
Ceci est un espace qui va au-delà de moi même et dans lequel je raconterai le fait que se mettre en chemin a bouleversé la vie à beaucoup de monde!

Si je suis là est parce que quand j’étais petit, plusieurs fois je me mettais devant une vieille machine à écrire, une feuille blanche de papier et moi, à rêver des histoires à raconter, malgré mes petits doigts qui se coinçaient dans le clavier.
En chemin, on rencontre beaucoup d’histoires, chacune avec sa précieuse unicité, et dans ce blog on s’assoira à côté de tant de femmes et d’hommes qui ont quelque chose de fort à partager avec nous.
Vous vous sentirez en chemin tout en restant assis devant un écran, jusqu’au jour où plein d’émotions vous sentirez qu’il est arrivé le moment de faire le premier pas!

Beaucoup de personnes m’ont dit « laisse que je vienne marcher avec toi! ». Voilà! Je suis là! Faisons le chemin ensemble!

Quant à moi, je redémarre de « un cammino per ricominciare », et rien de plus beau ne pouvait m’arriver! Au fond, le bonheur est toujours à notre côté: il suffit de faire le juste mouvement pour le rejoindre! Y ahora, vamos!